Panthéon au carré

  • ISBN : 979-1097042004
  • Nombre de pages : 88
  • Format : 21 x 21 cm

Il s'agit d'un dialogue entre une photographe (Sonia Bressler) et un auteur (Pascal Ordonneau). Des prises de vue, au fur et à mesure des passages. Des images jetées aux yeux d'un auteur. Pascal Ordonneau écrit comme des symphonies poétiques en fonction des lumières, des échafaudages, des ambiances politiques. Le Panthéon devient un drôle d'objet créatif et rieur. Nous devrions rire de tout, de la récurrence comme de l'occurrence. C'est sans doute cela "être au carré". Le Panthéon c'est aussi le départ de la Route de la Soie. Un point de repère au fur et à mesure des kilomètres parcourus. L'histoire de cette mythique route débute ici. Avec un livre au carré...

 

 


La vie du Xinjiang 

  • ISBN : 978-2-36336-239-1
  • PAGES : 70
  • FORMAT : 145 x 210
  • PARUTION : 01/2016
  • COLLECTION : Carnets de voyageurs
  • PRIX : 20 €

Pour découvrir le Xinjiang (littéralement nouvelle frontière), il faut être prêt à affronter les fortes chaleurs estivales ou le froid intense de l’hiver, les différentes altitudes, le désert et les montagnes, les poussières et les piments.

À première vue, cette région pourrait ressembler à une terre inhospitalière. Mais il n’en est rien. Le voyage commence quand on se rend compte du lieu où l’on se trouve : à l’extrémité ouest de la Chine non loin de Téhéran, à la frontière de nombreux pays (Russie, Mongolie, Inde, Pakistan, Kirghizistan, Kazakhstan, Afghanistan, Tadjikistan), au coeur de l’Asie Centrale.

Cette région est surprenante tant par sa taille, ses couleurs, ses rires, ses sourires, ses histoires, ses recettes, son agriculture, son écologie, son économie. Il faut bien plus qu’un carnet de voyage pour dire le Xinjiang. Mais c’est là un début, une introduction. Au fil de mes clichés, c’est une invitation à parcourir près de sept mille kilomètres de la Route de la Soie. À la fois mythique, moderne et futuriste, elle dessine les multiples visages de la politique concrète de la Chine.

Il faut s’attarder sur ce qui fait cette région aujourd’hui : ses habitants. Ils créent, inventent, aiment, cultivent, innovent, pensent et rêvent… D’où vient leur goût pour la création et les arts ? Une réponse serait celle de la magie des couleurs. Chacune d’elle est un trait de lumière qui dessine l’espace et nous situe comme un rouage miniature de l’univers. Un trait de calligraphe, en un geste furtif, suffit à souligner cette magie lumineuse. Ici nos yeux doivent s’attarder pour en capter l’essence.


Népal, l'escalier du monde

  • ISBN : 978-2-36336-215-5
  • PAGES : 70
  • FORMAT : 145 x 210
  • PARUTION : 09/2015
  • COLLECTION : Carnets de voyageurs
  • PRIX : 20 €

Pendant longtemps, je voulais garder secret mes voyages au Népal. Je voulais que la magie rencontrée ne s’échappe pas au travers de photographies ou de mots inappropriés. Puis, il y a eu ce terrible tremblement de terre qui a emporté bon nombre d’amis, d’inconnus et secoué les sommets enneigés du fameux Himalaya. Allant même jusqu’à déplacer Sagarmatha (Everest) de plusieurs centimètres.

Face à l’urgence de la situation, je n’ai pas pu me taire. Il fallait que je fasse quelque chose, alors j’ai mis en place le projet Népal Reconstruction pour aider ceux qui sont encore debout et qui se battent pour reconstruire. Ce livre est la meilleure façon de remercier tous ceux qui ont fait des dons. Mais il est également un appel au voyage.

Le Népal est un pays au mille merveilles qui se saisissent aussi bien sur les pavés des villes, sur les routes de poussière, qu’au travers de la jungle épaisse ou sur les chemins des treks.


A travers le Tibet 

  • ISBN : 978-2-36336-151-6
  • PAGES : 70
  • FORMAT : 145 x 210
  • PARUTION : 05/2013
  • COLLECTION : Carnets de voyageurs
  • PRIX : 20 €

Ce  livre est avant tout un voyage. Il s’agit de suivre le jeu des couleurs et des lumières. Les ombres des nuages, sur ce plateau perché à plus de quatre mille mètres, donnent une perspective différente aux lumières du soir. L’Himalaya se joue de nos certitudes.

Dans ce carnet, j’ai souhaité que mes mots s’effacent au profit des images. Respectant ainsi l’adage de Confucius « une image vaut mille mots », nous nous devons de leur laisser toute la place. Tantôt détail, tantôt paysage, tantôt visage, elles sont le lien entre les différents voyages. Elles tissent une histoire, elles se jouent de nos regards comme de nos habitudes de pensée.  Chaque photographie est ici une histoire. Une rencontre, une vie, un sourire, ont ici autant d’importance que cette pierre indiquant le lointain, que ce monument ou que ce pas de moine. Découvrir cette région autonome de Chine, c’est poser le regard à travers le prisme des couleurs, c’est laisser le regard questionner l’altitude, le lointain, l’au-delà des sommets et des cols.


A la découverte du Gansu 

  • ISBN : 978-2-36336-173-8
  • PAGES : 70
  • FORMAT : 145 x 210
  • PARUTION : 01/2015
  • COLLECTION : Carnets de voyageurs
  • PRIX : 20 €

Cinquante clichés pris tout au long d’un voyage au cœur du Gānsù. Ils sont tous une invitation à la découverte de cette région (en forme de corridor) située au nord-ouest de la Chine.

Les pierres comme les grains de sable recèlent un trésor, un mystère, une trace de la mythique Route de la Soie. Il faut s’arrêter, se laisser emporter par l’espace. Il faut défier le temps. Ce long couloir qui sépare le désert et la montagne, unit le passé au futur. Ce qui frappe, c’est cette impression de télescopage entre le passé et le futur. La métamorphose est ici continue. À chaque kilomètre parcouru, la Route de la Soie vit, palpite, vibre. Depuis des milliers d’années, des hommes et des femmes l’ont parcourue. À chaque étape, ils ont laissé une part d’eux-mêmes (échanges monétaires, de techniques,  ou bien des œuvres, des biens, des services, etc.). Tous ont participé à son essor, à la création et à la narration de son mythe. N’allez pas croire qu’elle a disparu. Au contraire, au cœur du Gānsù, elle se réinvente. Elle dessine de nouveaux horizons, de nouveaux échanges. Elle profile, à nouveau, l’avenir de l’humanité.